AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
# N'oubliez pas de voter pour SHEHERON ™️ sur TOP 50 Rpg !
# N'hésitez pas à poster sur Bazzart & PRD et faire connaître le forum !
# Halte Invité ! Es-tu prêt à te lancer dans la quête de pouvoir pour la mystérieuse île de Sheheron?
# Les temps sont difficiles, continent ou pas... chapitre II
# Pour des raisons de surpopulation, nous n'acceptons plus les inventés de Farelden !
# Farelden: glacial, neige, pluie. || Calenhaad: clément, globalement ensoleillé.
# Ilmaen: frais, globalement nuageux. || Haldreïn: froid, ensoleillé.
# Albyon: frais, ensoleillé. || Sheheron: chaud, couvert.
La tendance est au noir et blanc actuellement, suivrez-vous la mode ?
Les signatures se teintent de nostalgie et prennent les couleurs de Disney, rendez-vous ICI pour en savoir plus

Partagez | 
 

 Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RHEA ► Keep hope in a world of despair.

avatar

☞ MESSAGES : 65
☞ ARRIVÉ(E) LE : 09/06/2012
☞ LOCALISATION : En train de rechercher ma protégée

Carnet de voyage
☞ CITATION:
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Sam 23 Juin - 15:04

Margaery & Leah

Assise sur mon lit j'aiguisais mon épée inquiète. Leah était encore avec les soeurs supérieures et ces dernières m'avaient empêché d'attendre derrière la porte. Leurs paroles résonnaient dans ma tête, j'avais l'impression d'être prisonnière. J'avais un mauvais pressentiment et si une soeur l'avait dénoncé ? Non impossible presque personne n'était au courant de la trahison de Leah. Seulement j'avais beau essayé de me convaincre qu'aucune de mes soeurs auraient pu vendre Leah ainsi, mais elle était une soeur élite tout comme moi nous attirions les jalousies. Notre titre était celui dont toutes les soeurs pourpres rêvaient. En théorie les soeurs élites étaient les plus fortes mais également les plus vertueuses alors si l'une d'entres nous tombaient enceinte qu'elle en serait les conséquences ? Si seulement mon mentor était avec moi, elle nous aurait aidés. Elle nous aurait conseillé.

Mon épée étant plus qu'aiguisée je la déposais sur mon lit pour m'occuper de mes flèches. En temps normal je n'étais pas aussi maniaque, seulement m'occuper de mes armes me calmait et m'aidait à remettre mes idées en place.

Il allait falloir que je me débrouille pour que mon amie puisse quitter la forteresse et accoucher de son bébé quitte à disparaître avec elle comme l'avais fait mon mentor.

Mon épée étant plus qu'aiguisée je la déposais sur mon lit pour m'occuper de mes flèches. En temps normal je n'étais pas aussi maniaque, seulement m'occuper de mes armes me calmait et m'aidait à remettre mes idées en place.

Il allait falloir que je me débrouille pour que mon amie puisse quitter la forteresse et accoucher de son bébé quitte à disparaître avec elle comme l'avais fait mon mentor.

Au bout de quelques minutes un frappement raisonna dans ma chambre. En un saut gracieux m'élançais vers ma porte. Dans l'embrasure de la porte se trouvait Leah, ensanglanté. Mes muscles se tendirent en voyant dans quel état se trouvait mon amie tout en lui attrapant tendrement le bras, je la fis rentrer dans ma chambre en lançant d'une voix haineuse « Par Elektra, je vais les tuer ! Comment elles ont su ? » Pour la première fois depuis que j'avais mis les pieds dans ce temple, j'avais honte d'être une soeur pourpre, honte d'être l'allié de celle qui venait d'avorté mon amie.

_____________________________________________________________


Margaery Rhea Rambton
On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer...
©️Maat'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brightwall.forumactif.com/

avatar

☞ MESSAGES : 67
☞ ARRIVÉ(E) LE : 14/06/2012
☞ LOCALISATION : terres d'haldreïn

Carnet de voyage
☞ CITATION: the girl with the red sword tattoo
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Dim 24 Juin - 10:28


jamais je ne t'abandonnerais

La douleur était insupportable. Telle une épée vous tailladant à chaque pas. Cela faisait deux jours. Deux jours desquels je n'avais pas perdu une miette. Les Soeurs Pourpres m'en avaient fait payé le prix fort, de ma trahison. Le jugement d'Elektra était sans pitié disait-on, et de cela dépendrait ma vie ou ma mort. Elles m'avaient tout pris. Plus rien ne me retenait ici. Si je restais, Kylian serait traqué, surveillé, il lui serait impossible de reprendre une vie normale. Je ne faisais pas dans le sentimentalisme, mais j'étais contrariée de lui avoir apporté misère et malheur. Il ne méritait pas cela, surtout pas de ma main. Me pardonnerait-il un jour?

Finalement, le jugement d'Elektra était tombé, implacable. J'avais ainsi gagner le droit de vivre. Quelle belle jambe cela me faisait-il. Je ne vivais pas, je ne vivais plus. Plus rien n'avait d'importance, plus rien ne me lait à personne. Que pensaient-elles que je ferais? Que je retournerai servir mon protégé, comme si de rien n'était? Ma blessure était profonde, ma cicatrice indélébile. C'était terminé. Mes années au service du temple pourpre d'Elektra s'achevait. Dès qu'elles m'auraient lâchées, je partirai. L'instant arriva plus rapidement que prévu, et je me trouvais à errer dans les couloirs déserts, la nuit tombante. J'avançais avec difficulté, une main sur le bas ventre, souvenir de cette boucherie. Souvenir qui me garderait en vie, le temps suffisant pour moi d'accomplir ma vengeance. J'allais franchir la grande porte lorsque l'image de Margaery me revint. Pouvais-je la quitter sans rien dire? Elle et Rosalya, elle et son secret? Devais-je la mettre en garde? Son image me fit revenir sur mes pas et je me dirigeai vers ses appartements.

Je frappais avec frénésie, tremblant de fatigue et de douleur, espérant qu'elle y soit. La porte s'ouvrit sur elle, et elle afficha un visage alarmé. Je ne pus réprimer un sourire. Je devais être une vraie loque. Elle s'insurgea contre ma punition, et elle me fit entrer. Elektra n'avait rien à voir là dedans. « Alors, de quoi ai-je l'air? » lui lançais-je d'une voix pâteuse de sang, sans vraiment attendre de réponse. Elle commença à s'agiter, mais je la stoppais d'un bras. « Margaery, je pars, maintenant. Pas le temps pour ça. » Je devais trouver la force de lui dire ce que je devais lui dire, mais le souffle me manquait. Je serrai son bras, avant que toute détermination ne me fasse défaut et que mes muscles m'abandonnent. « Est-ce que tu as des provisions et une arme? »

code by biscotte

_____________________________________________________________

BURN IT DOWN
The cycle repeated as explosions broke in the sky all that I needed was the one thing I couldn’t find and you were there at the turn waiting to let me know. We're building it up. To break it back down. You told me yes you held me high and I believed when you told that lie. I played soldier you played king and struck me down when I kissed that ring you lost that right to hold that crown. ©️PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RHEA ► Keep hope in a world of despair.

avatar

☞ MESSAGES : 65
☞ ARRIVÉ(E) LE : 09/06/2012
☞ LOCALISATION : En train de rechercher ma protégée

Carnet de voyage
☞ CITATION:
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Mer 27 Juin - 4:12

Margaery & Leah

Mon amie me repoussa d'un geste de main. Extérieurement je paressais sereine mais intérieurement je bouillais. La voix de mon père me comptant la bonté des soeurs avant de m'y abandonner sans plus jamais se retourner résonnait dans ma tête. Il avait menti. Elles n'étaient pas bonnes, elles n'étaient pas loyales ou respectueuse envers leurs soeurs. Tout cela n'avait été que de vaine paroles destinées à m'endormir et à me faire accepter son choix. Je n'étais qu'une enfant et j'ai acceptée pour être la fierté de mon père, j'avais renoncé à mon titre, pour devenir une combattante, mais à quel prix ?

« Alors, de quoi ai-je l'air? » Levant les yeux vers elle, je lui souriais sans répondre. « Margaery, je pars, maintenant. Pas le temps pour ça. » Cette simple phrase me donna le coup de grâce, elle partait ? Non pas sans moi ? Pourtant si, elle était simplement en train de me dire au revoir. Le souffle lui manquait. Ses mains se crispaient sur son bras, elle n'allait pas partir sans avoir prit un peu de force. « Est-ce que tu as des provisions et une arme? » Hochant la tête en signe positif, j'ajoutais. « Tu ne pars pas maintenant tu es trop faible ... Bien sûre que j'en ai. Je vais regroupais tout ça mais rentre avant que les autres te voient. Sans lui laisser le choix, la traînait de force à l'intérieur et refermais la porte avec mon pied.

La faisant asseoir sur mon lit, je retirais doucement mon bras pour éviter qu'elle ne s'effondre. Une fois mon amie stabilisée, je partis vers mon armoire et lui lançai une nouvelle tunique accompagnée d'un pantalon en disant « Change toi, si tu dois partir autant éviter que tout le monde te remarque à cause du sang ... » Evoquer son départ me donnait la nausée, ignorant mon envie de la supplié de rester je saisissais l'épée que je venais d'aiguiser ainsi que son étui et lui déposai sur les genoux en poursuivant « Elle vient juste d'être aiguisée et y a l'emplacement de son étui sur la tunique que je t'ai donné... Je t'aurais bien donné mon arc, mais après les soeurs vont me demander pourquoi je l'ai plus et c'était Illyanna qui me l'avait offert ... Voici trois couteaux en plus... » En un léger soupir de soumission je déposais les dits couteaux. Manquait plus que les provisions. « Pour les provisions je n'ai pas grand-chose, uniquement du pain rassit, je suis désolée. » Une fois encore je partais en direction de la table et enfournai le pain dans un sac que je lui donnais.

Je n'avais pas envie qu'elle parte. J'aurais dû prendre plus de temps pour lui offrir tout ce dont elle aurait besoin, mais mes nerfs étaient à fleur de peau. Entre la mort de mon mentor et son départ à elle j'avis l'impression de vivre un cauchemar éveillé. Pour finir je lui tendis une de mes nombreuses capes de voyage en demandant « Tu vas aller où ? ».

_____________________________________________________________


Margaery Rhea Rambton
On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer...
©️Maat'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brightwall.forumactif.com/

avatar

☞ MESSAGES : 67
☞ ARRIVÉ(E) LE : 14/06/2012
☞ LOCALISATION : terres d'haldreïn

Carnet de voyage
☞ CITATION: the girl with the red sword tattoo
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Ven 29 Juin - 6:00


jamais je ne t'abandonnerais

Je serrais mon poignet, pour empêcher les tremblements de prendre le contrôle de mon corps. Il fallait que je reste concentrée et attelée à une tache précise sinon, je risquais de repenser à tout ce qu'il s'était passé, sinon... Si je m'arrêtais, je prendrais le temps de penser, et l'adrénaline redescendrait, et là, ma main ne serait plus guidée que par la vengeance. « Tu ne pars pas maintenant tu es trop faible ... Bien sûre que j'en ai. Je vais regroupais tout ça mais rentre avant que les autres te voient. » me dit-elle après m'avoir fixé un moment. Je parus soulagée et je l'étais, ravie qu'elle était là pour me procurer ce dont j'avais besoin. Elle me tira à l’intérieur, je saluais ce réflexe que j'étais trop faible pour avoir. Elle claqua la porte d'un coup de pied et m'assit sur son lit.

Etait-elle sûre de vouloir faire tout ça? Je lui faisais confiance, mais cela faisait une sorte de trahison pour elle, et je savais qu'elle croyait à la cause des Soeurs Pourpres. Arriverait-elle à vivre avec cela? Si toutefois cause il y avait? Elle se déplaça vers son armoire tandis que je plaçais une main sur mon abdomen. Le simple contact me fit frissonner de douleur, et je pris une inspiration. Une tunique et un pantalon de cuir noir tombèrent à mes côtés. « Change toi, si tu dois partir autant éviter que tout le monde te remarque à cause du sang ... » Sage décision. Je hochais la tête, presque paralysée à cause de la douleur et de l'adrénaline qui descendait doucement. Je me mis sur mes pieds, me forçai à rester debout, puis lentement, j'entrepris de délacer ma tenue de cuir qui me collait au corps, à cause de la sueur, du sang. J'enlevais mes bras de la tenue pourpre, m'arrachant un cri étouffé lorsque je fis glisser la combinaison le long de mon abdomen. Oh, les Soeurs avaient cicatrisé la blessure. Mais cela faisait toujours aussi mal.

Avec un effort surhumain, j'attrapais la tunique pourpre et le pantalon que j'enfilais. Me sentant propre, je me sentais déjà mieux. « Elle vient juste d'être aiguisée et y a l'emplacement de son étui sur la tunique que je t'ai donné... Je t'aurais bien donné mon arc, mais après les soeurs vont me demander pourquoi je l'ai plus et c'était Illyanna qui me l'avait offert ... Voici trois couteaux en plus... Pour les provisions je n'ai pas grand-chose, uniquement du pain rassit, je suis désolée. » Je hochais la tête, incapable de lui dire à quel point je me sentais soulagée qu'elle fasse tout cela pour moi. Elle aurait très bien pu ne pas le faire, pour de nombreuses raisons que j'aurais compris. Mais malgré tout, elle le faisait. J'étais soulagée de pouvoir compter que quelqu'un dans ce temple si froid. J'attrapais l'épée, finissant par me relever du lit, glissant avec violence un poignard dans mes bottines, un deuxième à ma ceinture, puis l'épée dans son fourreau. Elle plaça du pain rassis dans un sac en toile qu'elle me tendit, dans lequel je mis le dernier poignard. J'attrapais le sac, puis la cape qu'elle me tendait et que j'accrochais à ma tunique. J'étais parée.

Sa question me déstabilisa. Oui, où allais-je? Lui mentir ne serait ni judicieux ni agréable, donc je lui dis la vérité, en haussant les épaules. « Où mes pas me guideront je suppose. Loin d'ici, n'importe où loin d'ici fera l'affaire. » Je savais que ma réponse n'était pas suffisante, mais je n'en avais pas de meilleure. « Je ne peux pas te promettre que je reviendrai te voir, Margaery. Cela serait sans doute un mensonge. Mais je me souviendrai de ce que tu as fait pour moi. » JE me souvenais que j'avais autre chose à lui dire. JE posais mon pied sur la chaise pour me pencher et remonter mes bottes. Une grimace tendit mes traits. « Elles me traqueront, tu le sais. Et si elles découvrent que tu m'as aidée... Fais attention à toi, Margaery. »

code by biscotte

_____________________________________________________________

BURN IT DOWN
The cycle repeated as explosions broke in the sky all that I needed was the one thing I couldn’t find and you were there at the turn waiting to let me know. We're building it up. To break it back down. You told me yes you held me high and I believed when you told that lie. I played soldier you played king and struck me down when I kissed that ring you lost that right to hold that crown. ©️PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RHEA ► Keep hope in a world of despair.

avatar

☞ MESSAGES : 65
☞ ARRIVÉ(E) LE : 09/06/2012
☞ LOCALISATION : En train de rechercher ma protégée

Carnet de voyage
☞ CITATION:
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Lun 2 Juil - 15:19

Margaery & Leah

Je ne voulais pas qu'elle parte ! Non elle était l'une de mes filles en qui j'avais le plus confiance après ma soeur. Non il ne fallait pas qu'elle parte. Seulement je n'avais aucun argument, aucune idée qui la ferait changer d'avis. Je savais qu'elle ne voudrait pas que je parte avec elle, surtout que je ne pouvais pas abandonner Rosalya. Non j'en étais incapable, pas après tout ce qu'elle avait enduré. « Où mes pas me guideront je suppose. Loin d'ici, n'importe où loin d'ici fera l'affaire. » Quoi c'était ça son plan ? Les soeurs allaient la traquer lorsqu'elles s'apercevront qu'elle les a quittés et elles n'allaient pas faire cela à pied. Seulement j'étais moitié sûre que la soeur supérieure aura demandée à celle qui s'occupe de l'écurie d'empêcher la jument de Leah de sortir de son enclos. « Je ne peux pas te promettre que je reviendrai te voir, Margaery. Cela serait sans doute un mensonge. Mais je me souviendrai de ce que tu as fait pour moi. » Levant des yeux tristes vers mon amie, je lui souris faiblement tandis qu'elle grimaçait de douleur en remontant ses bottes. J'aurais pût l'aider à s'habiller, mais elle avait sa fierté, jamais elle ne m'aurait laissé faire. Si elle ne pouvait pas revenir ce serait moi qui irait la retrouver, elle allait être traqué je devais la protéger quitte à bafouer la promesse que j'ai faite à mon paternel il y a des années auparavant.

« Elles me traqueront, tu le sais. Et si elles découvrent que tu m'as aidée... Fais attention à toi, Margaery. » Elle avait raison, haussant les épaules je lui lançais un regard amusé malgré la peine que cela me causait. « Je sais. Elles doivent déjà se douter que j'étais au courant pour ta grossesse sinon elles ne m'auraient pas empêché de t'attendre. De toute manière elles m'ont trahi en te faisant ... ça... Puis toutes les deux on est dans les meilleures au combat et je suis presque sûre qu’elles n’enverront pas des sœurs trop expérimentée me combattre, enfin j’espère. De toute manière si elles me traquent je les affronterai et advienne que pourra. Je ne vais pas m’empêcher de vivre pour ça. C’est pour toi que j’ai peur… » Saisissant mon arc, j'enfilais mes flèches en ajoutant « Quitte à être mouillé je pense qu'il vaut mieux que je t'aide à prendre un cheval ... Quand elles s'apercevront que tu as quitté le temple. Elles enverront des soeurs te cherchaient certainement les plus jeunes en leur promettant mille et une merveille pour ta capture. Crois-moi elles ne seront pas à pied et je suis sûre que comme pour ton entretien elles m'empêcheront d'agir d'une manière ou d'une autre. Une fois que tu auras franchis les barrières je ne pourrais plus t'aider... Alors, partante ? » Une fois encore je partais vers mon armoire pour en sortir une corde assez longue pour assurer la transition entre ma fenêtre et le sol. Si elle acceptait j'y parlerais de mon plan.

_____________________________________________________________


Margaery Rhea Rambton
On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer...
©️Maat'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brightwall.forumactif.com/

avatar

☞ MESSAGES : 67
☞ ARRIVÉ(E) LE : 14/06/2012
☞ LOCALISATION : terres d'haldreïn

Carnet de voyage
☞ CITATION: the girl with the red sword tattoo
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Jeu 5 Juil - 10:41


jamais je ne t'abandonnerais

Margaery haussa les épaules, visiblement pas vraiment troublée par ce que je venais de lui dire. Elle ma répondit avec calme, en disant que de toute façon, son allégeance n'était plus donnée aux Soeurs Pourpres à cause de ce qu'elles m'avaient fait. Je ne savais pas tellement quoi en penser. Après tout, je savais ce que j'encourais en trahissant chaque règle qui faisait de nous des soeurs pourpres. Peut-être que j'imaginais qu'elles n'étaient que fictives, et qu'elles n'étaient établies que pour dissuader les femmes de désobéir. Ou bien, peut-être devraient-elles prendre une personne et en faire un exemple de temps en temps; et il se trouvait que j'étais cet exemple. Elle attrapa son arc ensuite, et je la fixais. « Qu'est-ce que tu fais? » Elle me répondit qu'elle était dans cette histoire avec moi, et que quitte à être impliquée, autant l'être jusqu'au bout. Malgré la situation, je me sentis sourire. Décidément, je ne la méritais vraiment pas comme amie. Ne pouvant rien dire pour atténuer son envie de m'aider, je me contentais de l'écouter. Elle proposait de m'aider à trouver un cheval, ce qui était sans doute la meilleure chose à faire. Je ne pouvais pas vraiment partir à pied, c'était trop risqué, et l'avance que j'aurais accumulé pendant la nuit serait perdue dès que les autres soeurs se lanceraient à ma poursuite à cheval.

Elle repartit vers son armoire tandis que je hochais la tête. La douleur m'avait repris, donc je préférais ne pas ouvrir la bouche et me trahir. Elle accrocha la corde puis lança l'autre extrémité par la fenêtre. Je me dirigeais vers la fenêtre, et avant de partir, je lui attrapais le bras. « Merci de ton aide, Margaery. Mais si à un quelconque moment tu es en danger, ou dès que je te dis stop, tu m'écoutes et tu rentres. » Cela pouvait sembler sévère voire égoïste, mais je savais ce que je disais. « Je sais que tu te fiches qu'elles comprennent que tu ne les croient plus, mais tu dois maintenir les apparences, tu m'entends? De plus, tout ceci est ma faute, mon problème, mon fardeau. » Elle devait me comprendre, parce que sinon, nous n'avions aucune chance. Elle devait continuer à rester docile et obéissante, leur faire croire. Sinon, elle serait elle aussi en danger, et cela, je ne pourrai pas le permettre, pas après tout ce qu'elle avait fait pour moi. J'attrapais la corde, puis je me lançai dans le vide, descendant en rappel petit à petit, lentement pour éviter à ma blessure de me faire trop mal. Une fois arrivée en bas, je laissais Margaery me rejoindre. Nous nous faufilions jusqu'aux écuries. Heureusement pour nous, personne n'était en vue. Je restais un moment dissimulée, regardant à gauche et à droite, puis je me tournais vers mon amie. « Margaery... Promets moi... » Je tenais à lui, mais l'admettre maintenant m'était impossible. Je cherchais les mots justes. Je ne pouvais pas le dire, pas à voix haute. Pas y penser, pas prononcer son prénom. Etais-je à ce point perdue?

code by biscotte

_____________________________________________________________

BURN IT DOWN
The cycle repeated as explosions broke in the sky all that I needed was the one thing I couldn’t find and you were there at the turn waiting to let me know. We're building it up. To break it back down. You told me yes you held me high and I believed when you told that lie. I played soldier you played king and struck me down when I kissed that ring you lost that right to hold that crown. ©️PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RHEA ► Keep hope in a world of despair.

avatar

☞ MESSAGES : 65
☞ ARRIVÉ(E) LE : 09/06/2012
☞ LOCALISATION : En train de rechercher ma protégée

Carnet de voyage
☞ CITATION:
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    Dim 8 Juil - 13:52

Margaery & Leah

Leah m’attrapa le bras. Son regard semblait inquiet, elle n’allait pas me laisser faire sans condition j’en étais persuadée. « Merci de ton aide, Margaery. Mais si à un quelconque moment tu es en danger, ou dès que je te dis stop, tu m'écoutes et tu rentres. Je sais que tu te fiches qu'elles comprennent que tu ne les crois plus, mais tu dois maintenir les apparences, tu m'entends? De plus, tout ceci est ma faute, mon problème, mon fardeau. » « De rien, c'est normal j'allais pas t'abandonner à cause de tout ça ...» Un sourire se déposa sur mon visage malgré mon regard froid et déterminée. Malgré tout je refusais de promettre quoi que ce soit que je ne sois pas en mesure de tenir. Comment pourrais-je me retourner contre elle en cas de danger pour ma vie ? J’en étais incapable, mais il y avait Rosalya elle avait besoin de moi. Elle était en pleine dépression depuis qu’Illyanna est morte. Leah descendit en rappel avec lenteur, certainement à cause de la douleur de son avortement.

Une fois qu'elle fut éloignée de la corde je descendais dans un premier temps en rappel puis je me laissais glisser jusqu'au sol, mes gants me protégeant de la brûlure de la corde. Dans le silence le plus totale nous nous faufilions vers les écuries, aucune soeur ne se trouvait dehors. Je n'étais pas vraiment sûr que cela soit une bonne chose. Alors que nous étions à deux mètres à peine de l'écurie, mon amie se retourna vers moi, l'air grave « Margaery... Promets moi.... » Elle était légèrement plus grande que moi, c'est pour cela que je dus lever les yeux vers elle. Plongeant mon regard déterminé dans le sien qui était rempli d'émotions diverses et variées dont l'incompréhension et l'inquiétude, je rendais les armes en répondant à contre coeur. « D'accord Leah, je te promets de t'écouter si tu me dis de rentrer... Tu as ma parole. » Je n'avais pas su contenir l'agacement que me causait cette promesse. Je lui avais donné ma parole, preuve même que je n'allais pas bafouer ma promesse. Baissant les yeux, je soupirais en ajoutant « M'enfin, le but c'est de ne pas se faire prendre. J'ai une idée, si tu essayais de rejoindre la forêt par ce chemin pendant que moi j'emprunte un cheval je te l'emmène ni vu ni connu et après je file me promener et je dis que je me suis fait voler la monture. Enfin je trouverais bien une excuse. T'en dis quoi ? Je sais que ce n'est pas un plan très élaboré mais c'est tout ce qui m'est venue à l'esprit pour le moment ... »

_____________________________________________________________


Margaery Rhea Rambton
On dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer...
©️Maat'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brightwall.forumactif.com/


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah    

Revenir en haut Aller en bas
 

Flash-Back ⊱ Jamais je ne t’abandonnerais ◮ Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHEHERON :: CONTINENT :: LES TERRES D'ILMAEN Ҩ :: temple des sœurs pourpres-