AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
# N'oubliez pas de voter pour SHEHERON ™️ sur TOP 50 Rpg !
# N'hésitez pas à poster sur Bazzart & PRD et faire connaître le forum !
# Halte Invité ! Es-tu prêt à te lancer dans la quête de pouvoir pour la mystérieuse île de Sheheron?
# Les temps sont difficiles, continent ou pas... chapitre II
# Pour des raisons de surpopulation, nous n'acceptons plus les inventés de Farelden !
# Farelden: glacial, neige, pluie. || Calenhaad: clément, globalement ensoleillé.
# Ilmaen: frais, globalement nuageux. || Haldreïn: froid, ensoleillé.
# Albyon: frais, ensoleillé. || Sheheron: chaud, couvert.
La tendance est au noir et blanc actuellement, suivrez-vous la mode ?
Les signatures se teintent de nostalgie et prennent les couleurs de Disney, rendez-vous ICI pour en savoir plus

Partagez | 
 

 Ҩ les manuscrits poussiéreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GOD ☞ i'm a fighter

avatar

☞ MESSAGES : 980
☞ ARRIVÉ(E) LE : 22/01/2012
☞ LOCALISATION : J'ai quitté Denerim (Farelden) il y a un mois. Je suis désormais à Sheheron, où je compte honorer ma mission.

Carnet de voyage
☞ CITATION: « Je lui aurais volontier pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le mien »
☞ HISTOIRE:

MessageSujet: Ҩ les manuscrits poussiéreux   Ven 10 Fév - 14:18


You think you know the story, but you only know how it ends. To get to the heart of the story, you have to go back to the begining.

Il fut un temps durant lequel une vaste étendue de terre abritait des centaines et des centaines de personnes. Elle était unifiée, sans aucune frontière. Les villages vivaient en harmonie, sans jamais perturber la tranquillité du voisin. Les cultures étaient riches, et les habitants savaient comment et quand échanger pour maintenir une diversité dans les produits… Il s’agissait d’un monde comparable au paradis, jusqu’au jour où une guerre sanglante éclata.

« Ne voyez-vous donc pas vos femmes pour venir abuser de celles d’autres hommes ?! », s’écria Altaïr Tamnell dont la voix s’élevait incroyablement dans cette petite pièce. Les chefs des cinq plus grands villages s’étaient réunis pour délibérer sur cette guerre qui avait si soudainement éclaté. « Et vous, mon cher Altaïr, n’avez-vous pas trouvé amusant de garder mon aîné prisonnier, sous prétexte qu’il vous aurait volé ?! » Brandon Blackrain semblait mal réagir à l’accusation de son égal. Deux des autres commencèrent à parler en même temps, mais Eddard Raleigh prit le dessus. « Pourquoi cela serait-il faux ? Il s’est bien enfui sans payer l’auberge une fois ! Souvenez-vous ! » « Vous l’aviez invité ! » riposta Richard Wykeham, grand ami de Brandon. Le dernier, le plus vieux, resta dans un silence qui étonna ceux qui se guerroyaient. « Arrêtons tout ceci, messieurs… Est-ce raisonnable de nous battre pour un vol datant d’il y a quelques années et des femmes volées puis revenues chez elles en bonne santé ? » Tous se regardèrent interloqués, et Moran Carlaed reprit « Cessons ces mots inutiles, et lions-nous plutôt » Il n’eut pas à en ajouter. Il était l’expérience et la sagesse quand les autres étaient la fougue et l’impatience. 

Cette vaste étendue de terre fut alors séparée en cinq selon les conditions météorologiques et géologiques. Tous les habitants du continent ou presque étaient d’accord, à condition que les chefs des villages existants deviennent des familles privilégiées. Ainsi naquirent les Cinq Royaumes.

* * *
Les Tamnell avaient été remplacé par les Adeney, et les Carlaed, cette famille de sages, par les Heyward. Les Cinq Royaumes avaient bien changé depuis leur création, même si les autres familles dirigeantes étaient toujours les mêmes. Finalement, l’orgueil et l’avarice des uns avaient crée des guerres, et l’honneur et l’intérêt des autres des alliances. Les cinq rois n’étaient plus aussi liés que par le passé… Désormais, chacun pense à ses terres et aux meilleurs alliés possibles. 

« Et bien… Ma belle Cathlyn… Tout dépend de la somme que vous êtes prête à sacrifier… » Jonah était sûrement l’être le plus représentatif de l’esprit de cette famille : l’alliance l’importe peu, tant qu’elle lui rapporte. Les Adeney, diplomates, savaient qu’ils pouvaient utiliser ce trait de caractère. « Tout dépend de la somme que vous désirez recevoir… » Les deux souverains continuèrent ainsi, sans se douter que dans moins d’une heure, ce soucis leur paraîtra bien léger. 

Zevran Snow avait enfilé l’uniforme des forces navales des Wykeham après avoir assommé l’un d’eux. Cette mission, il comptait bien la réussir, elle allait lui apporter beaucoup d’argent. Il monta les quelques marches qui menaient au pont et s’adressa à l’homme au gouvernail. « On me charge de te relever, tu peux aller te reposer semble-t-il » Le matelot parut surpris, mais ravi d’avoir une pause, ne posa pas de question. C’était une nuit sans lune, et il avait fait en sorte que l’autre ne puisse pas discerner les traits de son visage… Personne ne devait savoir à quoi il ressemblait, en aucun cas. C’est avec un sourire qu’il commença à tourner le gouvernail vers la droite, côté qu’il avait choisi un peu hasard. Il devait faire peur à Cathlyn Adeney ? Aaron Blackrain allait être ravi. Le navire tanga légèrement alors que les vagues se fendaient en deux sous lui. Zevran resta encore un peu puis abandonna son poste quand il considéra qu’il les avait suffisamment perdu. Désormais à l’autre bout u bateau, il s’empara d’un balai et d’un sceau d’eau, faisant semblant de nettoyer depuis un moment déjà.

« Lâchez l’ancre ! » hurla le capitaine de la marine de Jonah Wykeham. Le navire avait dérivé vers une île qui leurs était inconnue, et ils étaient résolus à en faire la visite. Le roi avait hésité entre remercier le matelot ou lui faire couper la tête… Mais la deuxième option lui sembla finalement évidente pour éviter que ce genre d’erreur ne se reproduise à l’avenir. Accompagné de Cathlyn, ils furent emmenés devant un conseil qui semblait prendre les décisions concernant le peuple, organisation qui leurs parut étrange. Ils discutèrent longuement et chacun découvrit des terres qui lui avaient toujours été inconnues. Cette île portait le nom de Sheheron, mais quand leurs hôtes demandèrent le nom du continent, tout ce qu’ils furent capable de répondre fut « Les Cinq Royaumes ».

* * *
Dans deux royaumes, tous étaient vêtus de noir depuis trois semaines. La Reine Cathlyn et le Roi Jonah avaient été portés disparus avec plusieurs de leurs hommes. Un navire était également introuvable. La nouvelle se répandit très vite, et même Aaron Blackrain dut faire semblant d’être choqué et bouleversé par la nouvelle. Cela faisait un moment déjà qu’il était au courant de cette possible alliance… S’il avait engagé l’un des meilleurs mercenaires, ce n’était pas pour faire joli sur les comptes du royaume. Un messager poussa les grandes portes du château et, s’agenouillant, leva les bras avec un parchemin roulé portant les sceaux des Adeney et des Wykeham. Une peur s’empara de lui mais il déroula la lettre avec une sûreté qui aurait pu surprendre une personne au courant de sa manigance. Finissant de lire la lettre, ses muscles se tendirent… Mais il reprit le contrôle de lui même et, se tournant vers les personnes présentes, annonça comme une bonne nouvelle « La Reine Cathlyn et le Roi Jonah sont de retour ! » L’île dont parlait le courrier, il n’en parla que quelques jours après. Les autres allaient se ruer sur elle dans une volonté de conquête. En bon roi, il n’était pas différent… Mais déjà, un plan se profilait à l’horizon. Il allait se faire ami de ce peuple.

Les alliances sont en marche. Les Adeney ont fait appel aux Raleigh qui sont prêts à s’allier à eux par un mariage. Les Heyward et les Blackrain, devenus amis récemment, se sont retrouvés pour faire face au pacte adverse. Quand aux Wykeham, ils attendent encore de voir qui pourraient être le vainqueur, mais surtout, qui peut être le plus offrant… Car en réalité, aucune amitié et aucun mariage n’est assez puissant pour maintenir cet ordre. Chaque Royaume doit sauver son peuple. Chaque Royaume doit agir selon ses intérêts. Chaque Royaume veut diriger cette Île.

_____________________________________________________________


Aladdin:
 
what do we say to the God of Death ? not today:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ҩ les manuscrits poussiéreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Atelier de RoD (poussiéreux)
» Eux, Moches et Méchants
» [Boutique] Le grenier poussiéreux du Jurassique
» (caius) le panthéon poussiéreux.
» Cave de l'hotel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHEHERON :: THE ANCIENT WORLD :: LES LOIS Ҩ-